Différentes prises en charge psychologiques sont proposées, elles s'adressent aux :

 

 

o   ADULTES

 

o   ADOLESCENTS

 

o   ENFANTS

 

o   PARENTS

 

o   PERSONNES VICTIMES

 

 

 

 

Adultes

 

Nous pouvons tous être confrontés un jour à des difficultés, à un mal-être pesant, à des troubles profonds, à des choix à faire, à des évènements de la vie qui peuvent nous bouleverser et qui vont nous inciter alors à consulter un psychologue….

 

Voici quelques motifs de consultation :

 

 

o   Mal–être

o   Etat dépressif

o   Difficultés relationnelles

o   Perte de l’estime de soi

o   Troubles anxieux : stress, phobie, attaque de panique…

o   Troubles obsessionnels (TOC) 

o   Deuil, rupture, séparation

o   Addiction (alcool, drogue, jeux…) 

o   Stress post-traumatique 

o   Violences familiales

o   Souffrance au travail

o   Questionnements existentiels…

 

 

 

 

Le premier entretien psychologique permettra de faire connaissance et de situer votre demande.

 

 Si vous décidez d’entreprendre ensuite un travail psychologique, j’évaluerai au cours des entretiens le type de prise en charge qui sera adapté à vos besoins, ainsi que le rythme des séances.

 

Vous engager dans une thérapie ne signifie pas nécessairement un travail sur le long terme.

 

Les entretiens se déroulent en face à face.

Vous restez libre d’interrompre à tout moment la prise en charge psychologique.

 

Adolescents

 

L’adolescence est par définition une période de changement et de bouleversements qui peuvent se traduire par un mal-être et des troubles du comportement.

 

Il ne faut pas cependant banaliser ces manifestations, il est donc important que l’adolescent puisse avoir un espace de parole et d’écoute afin de pouvoir exprimer ce qu’il ressent.

 

 

 

Voici quelques motifs de consultation :

 

 

o   Mal–être

o   Etat dépressif (tentative de suicide...)

o   Difficultés scolaires, désinvestissement, phobie scolaire

o   Troubles du sommeil, de l’alimentation…

o   Troubles du comportement : inhibition, retrait, agressivité

o   Difficultés relationnelles (parents/ enfants ; avec ses pairs...)

o   Perte de l’estime de soi

o   Troubles anxieux : stress, phobie, attaque de panique

o   Troubles obsessionnels (TOC)

o   Deuil, rupture, séparation, abandon

o   Addiction (alcool, drogue, jeux…)

o   Stress post- traumatique

o   Violences familiales

o   Maladie

o   Questionnements existentiels (orientation scolaire, orientation sexuelle…)

 

            

 

Le travail thérapeutique auprès de l’adolescent doit s’adapter à sa problématique : le cadre d’intervention doit être assez souple, l’évolution peut s’amorcer très progressivement.

 

L’accord des parents est nécessaire pour la prise en charge, mais l’adolescent sera vu seul de préférence en entretien.

 

Les entretiens se déroulent en face à face.

 

Un bilan sera fait auprès des parents dans le respect de l’intimité de leur enfant.  En effet il est important que la parole de l’adolescent soit préservée lors des entretiens (sauf évènement grave bien entendu).

 

 

 

Enfants

 

La prise en charge des enfants doit prendre en compte la spécificité de leur âge dans leur développement physique et psychique.

 

Leur compréhension des évènements et leur capacité à intégrer ce qui les entoure ne sont pas semblables à celles que possèdent tout adulte face aux différents évènements de la vie.

 

Les enfants peuvent au cours de leur développement traverser des phases d’angoisse, de régression (retour au stade précédent dans les acquisitions), des périodes conflictuelles.

 

Souvent une aide, un soutien psychologique suffisent à régler la situation ; L’intervention du psychologue, tiers extérieur pourra ainsi favoriser un espace nécessaire et une « respiration » salutaire pour chacun des membres de la famille.

 

 

Voici quelques motifs de consultation :

 

o   Mal–être

o   Difficultés scolaires, désinvestissement, phobie scolaire

o   Troubles : du sommeil, de l’alimentation, énurésie…

o   Troubles du comportement : inhibition, agressivité, retrait, violence…

o   Difficultés relationnelles (parents/ enfants, avec ses pairs...)

o   Perte de l’estime de soi

o   Troubles anxieux : stress, phobie, attaque de panique

o   Troubles obsessionnels (TOC)

o   Deuil, rupture, séparation, abandon

o   Etat dépressif

o   Stress post-traumatique

o   Violences familiales

o   Maladie

o   Questionnements existentiels (la mort…)

        

Les entretiens se déroulent en face à face avec les enfants, la parole étant une approche trop directe pour eux, l’utilisation d’outils et de supports ludiques sont nécessaires : jeux, dessin, pâte à modeler etc.… ce qui facilite l’expression de leurs difficultés et de leurs ressentis.

 

Les entretiens peuvent se faire de façon individuelle avec l’enfant ou en binôme avec parent/ enfant en fonction des situations.

 

Si les entretiens se déroulent en individuel, le parent sera invité à faire très régulièrement le point en présence de l’enfant dans le respect de son intimité.

 

En effet il est important que la parole de l’enfant soit préservée lors des entretiens (sauf évènement grave bien entendu).

 

Le premier entretien de rencontre se fera en présence du ou des parents et de l’enfant.

 

Parents

 

Au cours de la vie de son enfant, chaque parent peut être confronté à des difficultés, à des doutes, à des questionnements et se retrouver dans une impasse.

 

L’intervention d’un tiers professionnel psychologue apportera alors une aide à la réflexion. L’objectif n’étant pas d’apporter des réponses éducatives toutes faites tout aussi illusoires que l’idée de pouvoir « être un parent parfait ».

 

Il s’agira pour le psychologue de soutenir les parents (seul ou en couple) dans leur compréhension de leur enfant, de donner du sens aux différents comportements de l’enfant en lien avec son développement psychique et physique.

 

La finalité étant de développer chez chaque parent leur propre compétence éducative adaptée à la singularité de leur enfant.

 

 Voici quelques motifs de consultation :

 

 

o   Comment gérer l’arrivée d’un autre enfant ?

o   Comment annoncer la séparation du couple parental à ses  enfants ?

o   Comment poser des limites aux enfants, aux adolescents ?

o   Comment annoncer le décès d’un proche à ses enfants ?

o   Travail autour du deuil

o   Questionnements autour de l’alimentation, de la propreté et du sommeil de son enfant

o   Problème d’énurésie

o   Difficultés relationnelles avec son enfant

 

 

Souvent quelques séances suffisent à pouvoir régler les difficultés rencontrées.

 

 

Personnes victimes

 

Nous entendons par personne victime, toute personne ayant subi un préjudice physique et/ou psychologique suite à un traumatisme causé par un tiers et interdit par la Loi : agression physique, violence (psychologique, verbal….), accident….

 

Le psychologue qui prend en charge toute personne victime se positionne d’emblée par rapport à la Loi et aux interdits qu’elle pose.

 

Le travail psychologique consistera à écouter, soutenir et aider la personne à exprimer sur le plan émotionnel et à son rythme, son vécu traumatique (que celui- ci soit récent ou pas).

 

Il pourra s’agir aussi de l’informer sur ses droits et de la soutenir dans ses différentes démarches (justice, soin….).

 

 

Voici quelques motifs de consultation :

 

         

     

o   Stress post-traumatique: flashs du vécu traumatique,  cauchemars, hyper vigilance, irritabilité, réaction de sursaut, angoisse, difficulté pour se concentrer, anesthésie des émotions, sentiments d'étrangeté etc.

 

o    Etat dépressif

o    Angoisse de mort

o    Troubles de la concentration

o    Troubles du sommeil, de l’alimentation

o  Difficultés à se projeter dans l’avenir (vie professionnelle, vie personnelle…)

o    Addictions (alcool, drogues, médicaments…)

o    Perte de l’estime de soi

 

 

 

 

L’accompagnement psychologique des personnes victimes peut prendre du temps, celui- ci est nécessaire car il respecte le rythme interne, propre à la personne.

 

La finalité étant que pour chaque personne victime,  la souffrance vécue ne soit plus envahissante, que les personnes ne se réduisent pas à cette expérience traumatique, et qu’elles construisent à nouveau ce qui fera sens pour leur vie, tout en étant libre dans leur choix de penser et d’Etre.

 

Les différentes prises en charge peuvent être soit du soutien ponctuel qui se résumera à quelques séances de consultations soit à un travail plus en profondeur, on parlera alors de psychothérapie.

 

L’orientation de la prise en charge sera de toute façon évoquée lors du premier entretien, laissant pleinement la liberté au patient d’exprimer son avis. 

 

La prise en charge pourra d’ailleurs évoluer au cours des séances.

 

 

 

 

                                                                                                                        

 

 

 

 

Béatrice ALEMANT

9 Rue du Général LECLERC

94000 CRETEIL

 

06 95 28 45 86

Sur rendez-vous uniquement

 

N° ADELI : 94930244 2